Football-Etoiles d’Afrique : Choupo Moting et Khazri épatants !

Tous les mardis, retrouvez les joueurs africains qui se sont illustrés dans les différents championnats européens. Cette semaine, le Camerounais Choupo Moting, le Tunisien Wahbi Khazri et le Ghanéen André Ayew sont à l’honneur.

Choupo Moting (Cameroun, Stoke City)

Fâché avec les Lions Indomptables, Choupo Moting ne l’est pas avec Stoke City, club que l’attaquant camerounais a rejoint cet été ne provenance de Schalke 04 (Ligue 1 allemande). Le samedi passé, Choupo Moting a démontré face à Manchester United, qu’il respirait la grande forme en ce début de saison. Titularisé par son entraîneur, le natif de Hambourg a causé tous les ennuis à la défense mancunienne. Alerte et remuant, il a été un poison pour l’Ivoirien Eric Bailly et ses partenaires de l’arrière garde des Red Devils. Avec sa grande taille, Choupo Moting a d’abord ouvert la marque tout juste avant la mi-temps. Si Manchester United a ensuite inscrit deux buts, c’est encore l’international camerounais qui a inscrit le but de l’égalisation pour les siens après l’heure de jeu. Une performance XXL qui place l’ancien avant-centre de Schalke tout en haut de notre classement.

Wahbi Khazri (Tunisie, Rennes)

C’est ce qu’on appelle un retour gagnant. De retour en Ligue 1 après une saison et demie maussade à Sunderland (Angleterre), Wahbi Khazri a joliment soigné ses retrouvailles avec l’élite hexagonale. Qui plus est, lors de l’affiche principale de la 5è journée. Désormais à Rennes, l’ancien milieu offensif de Bordeaux a sorti une prestation tout en beauté à Marseille. Mobile et à l’aise techniquement, Khazri a fait rage dans la défense olympienne. Il faut juger la performance du Tunisien à l’aune de la magnifique « Panenka » qu’il a réalisé pour ouvrir le score. Pourtant, le concerné estime qu’il n’est pas encore à 100% de sa forme. « Je n’ai pas tout perdu, quand même. Je sais de quoi je suis capable et de quoi je ne suis pas capable. Mais ce n’est qu’un match, il faut savourer puis vite se remettre au boulot et enchaîner contre Nice», annonce-t-il.

André Ayew (Ghana, West Ham)

Après une première saison brillante à Swansea quand il a quitté l’Olympique de Marseille, André Ayew a connu plus de difficultés la saison dernière avec West Ham. Blessé et confiné au banc de touche, le vice-capitaine des Black Stars du Ghana a vécu un exercice 2016-2017 cauchemardesque. Mais à l’aube de cette nouvelle saison, André Ayew a décidé de repartir de zéro. Et, à voir l’ancien Marseillais se démener avec une telle énergie lundi soir avec son club, on peut dire que les choses s’annoncent sous de meilleurs auspices pour lui. Hier lundi donc, André Ayew a fait partie des meilleurs joueurs du match West Ham-Huddersfield (2-0).
Entré sur le terrain après l’heure de jeu (64e), le Ghanéen a été passeur décisif sur l’ouverture du score d’Obiang (1-0, 72e), avant de doubler la mise cinq minutes plus tard (2-0, 77e).

 

Abdoul Kapo
(abdoul.kapo@sportmania.ci)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *