Athlétisme : Les grandes ambitions de Kouadio Jeannot

Elu à la tête de la Fédération ivoirienne de d’Athlétisme (FIA) pour les quatre prochaines années, Jeannot Kouamé Kouadio entend mettre à profit sa mandature pour confirmer la dynamique du sprint ivoirien sans oublier de booster la formation.

Après plusieurs reports, les élections à la FIA, ont pu enfin se tenir il y a deux semaines. Et c’est l’ex-DTN Jeannot Kouamé Kouadio qui a succédé à Nicolas Debrimou. Le président d’Ebenezer Athlétisme club a largement triomphé d’Augustin Sérikpa Dago au second tour avec 64 ,58% des voix contre 35,42 % à son adversaire.

Des chalenges énormes

Parvenu à la tête d’une  discipline qui ne cesse d’étinceler dans les compétitions internationales grâce au sprint, le nouveau patron de l’athlétisme ivoirien entend œuvrer pour poursuivre sur cette lancée. « Nous entendons travailler afin de confirmer la bonne dynamique du sprint insufflé par nos athlètes », déclare-t –il. Aussi l’ex-directeur du développement et de la formation de l’IAAF ne perdra-t-il pas de vue ses promesses de campagne. « Les  axes majeurs de notre programme sont la formation et de la détection. Une formation qui prendra en compte les athlètes, les encadreurs, les médecins et tous les acteurs de l’athlétisme. La détection constitue notre priorité. Nous entendons réorganiser et restructurer la fédération et les clubs », annonce le nouveau président de la FIA.

Avec Kouadio Jeannot, un soleil nouveau se lève sur l’athlétisme ivoirien après la période de turbulence connue.

 

Lebeni Koffi
(info@sportmania.ci)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *