Football, Elim CM 2018 : Aristide Bancé dénonce un complot contre le Burkina

En décidant de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal disputé il y a un an, la FIFA s’est attirée le courroux du Burkina Faso qui pourrait être impacté négativement par cette décision dans la course à la qualification au Mondial 2018. Aristide Bancé s’insurge d’ailleurs contre cette décision qu’il juge inacceptable.

Aristide Bancé est très amer. L’attaquant d’Al Masry (Ligue 1 égyptienne) n’admet pas que la FIFA ait décidé de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Pour le buteur des Etalons, son pays « gêne et dérange ». L’ancien buteur de l’ASEC Mimosas pense même à un complot de l’instance suprême du football mondial contre le Burkina Faso, en pôle position dans les qualifications au Mondial.

Leaders de leur poule devant le Sénégal, les Etalons pourraient perdre leur rang en cas de victoire des Lions de la Teranga. « Si on devait rejouer des matchs dans l’histoire du foot, il y en aurait tellement à redisputer, et le Burkina alors, aurait été au Mondial 2014. J’espère que c’est une blague ! », déclare la star burkinabè.

Quand on sait que la secrétaire générale de la FIFA est Sénégalaise, cela ouvre la voie à toutes les suspicions. « Alors que la secrétaire générale de la FIFA est Sénégalaise, ne nous faites pas douter de la crédibilité et de la neutralité de cette institution ! », conclu Bancé.

 

Joachim Tiégna
(info@sportmania.ci)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *