Afrobasket 2017, Hugues Occansey (Head-Coach Côte d’Ivoire) : « On vise les quarts de finale »

A la tête de la sélection ivoirienne qui a fini 12è à l’Afrobasket 2015, Hugues Thierry Occansey  caresse le secret espoir de voir les  Eléphants se hisser en quart de finale à Tunis cette année. Cela, en dépit d’une courte préparation et l’absence de plusieurs cadres.

Vous venez de boucler deux semaines d’intenses travaux. Quel bilan faites-vous de cette préparation ?

Le bilan est satisfaisant. Puisqu’on a pu disputer trois matchs amicaux. Et nous avons noté une belle progression offensive et défensive collective. Les joueurs retrouvent de plus en plus leurs marques au fil des rencontres. Et cela augure d’une belle campagne.

12e à l’édition dernière, vous partez avec quelles ambitions  à Tunis cette année ?

Notre ambition est de passer le premier tour. Cela sous entend qu’il va falloir gagner deux matchs pour finir dans les deux premiers. Et vu que nous sommes dans la poule de la mort, il va falloir bosser dur pour y arriver. Car  notre challenge c’est de disputer les quarts de finale.

Avec une préparation exclusivement interne qui s’est étendue sur deux semaines sans  de réels matchs tests, croyez vous  avoir réalisé la plus  aboutie des préparations ?

Non. Loin de là. D’où mon hésitation parce que le plus important pour une équipe, en allant à un championnat aussi relevé, c’est une bonne préparation. Hélas, la nôtre a été écourtée. On n’a pas pu avoir les joueurs qu’on voulait. Néanmoins, je suis très satisfait de l’attitude des joueurs que j’ai sous la main.

Concernant les joueurs qui ne sont pas arrivés, est-ce-que leur absence ne pourrait pas entacher la participation de cette équipe à cette compétition au point de fausser vos calculs ?

Non. Car avec les autres coaches, nous sommes satisfaits du groupe présent. Ils sont à l’écoute et nous avons énormément progressé en quelques jours de travail. Nous restons confiants même si la plupart de ces joueurs n’ont pas d’expérience. Mais leur bel état d’esprit est pour nous un réel gage de succès.

 

« Je suis très satisfait de l’attitude des joueurs »

 

Croyez-vous  sincèrement que ce sont des armes qui vous permettront d’atteindre vos objectifs ?

Bien évidemment ! Dans la mesure où ils ont accepté d’aller à cet Afrobasket, j’ai la ferme assurance qu’ils donneront le meilleur d’eux-mêmes. Oui, on aurait aimé une préparation plus longue. Oui, on aurait aimé que les joueurs majeurs soient là. Mais si on a accepté le défi, c’est à nous de montrer qu’on est une équipe et qu’on peut faire de grandes choses ensemble.

A quelques heures de cette grande compétition, quel est le moral de votre  effectif ?

Le moral est au beau fixe. Ce sont des joueurs que je découvre. Mais à partir du moment où ils sont à l’écoute et qu’ils veulent progresser ensemble, en le démontrant chaque jour, je crois qu’on peut espérer la meilleure chose possible. Nous sommes donc en droit de dire que nous sommes prêts pour cet Afrobasket.

Vous êtes à la tête de la  sélection nationale  d’un pays dont le championnat local a été perturbé par l’absence de plusieurs grosses pointures. Êtes-vous satisfaits des qualités de ces locaux ?

Oui,  totalement ! Et je crois que ceux qui ont été sélectionnés pourront défendre valablement les couleurs ivoiriennes.

Qu’en est-il de l’infirmerie

Il n’y a rien à signaler à ce niveau. Aucune inquiétude à se faire donc. Tout le monde va bien. Tous sont gonflés à bloc pour ramener quelque chose à la Côte d’Ivoire.

 

Réalisée par Lebeni Koffi
(info@sportmania.ci)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *