Dj Arsenal, artiste chanteur : « Serge Aurier ne mérite pas d’être le capitaine des Eléphants »

Ancien pensionnaire d’un centre de formation, Zah Bi Pélé Arsène dit Dj Arsenal, est un passionné de ballon rond. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, l’artiste ivoirien évoque son passé d’apprenti footballeur, Serge Aurier, les Jeux de la Francophonie.

Dans vos concepts et vos morceaux, on sent beaucoup de rythme. Est-ce parce que vous êtes un sportif ?

Je mets du rythme dans mes chansons pour faire danser et bouger ceux qui écoutent ma musique. C’est vrai, je suis aussi un sportif. Je demeure footballeur parce que ce n’est pas quelque chose qu’on oublie si facilement. Il y a des années en arrière, lorsque j’étais encore très jeune, j’ai joué dans plusieurs centres de formation de football. J’ai notamment évolué au centre ‘’Microplus’’ quand j’étais en classe de 6ème. Au fil du temps, le choix s’est opéré tout seul, je me suis concentré sur les études et me voici aujourd’hui artiste.

A cette époque, quel était votre poste ?

Mon poste de prédilection a toujours été latéral droit. Mon corps et ma stature, je pense bien, sont taillés pour ce poste. Je me plaisais bien à jouer latéral droit. J’étais bon techniquement, j’allais vite et je distillais de bonnes passes. Aujourd’hui encore, avec nos amis artistes, lorsqu’on s’amuse à jouer au football, malgré l’âge c’est le poste que j’occupe.

Vous aviez certainement des modèles ?

Oui bien sûr ! J’aime les latéraux, qu’ils soient gauches ou droits. Roberto Carlos était mon modèle. Je faisais l’effort de ne jamais manquer ses matches et il me fascinait toujours. Il y a Daniel Alves, le nouveau Parisien. Lui également, son activité sur le terrain m’impressionne à chaque rencontre. Il est à la fois présent défensivement et offensivement.

Personne au niveau des Éléphants ?

Au niveau de la sélection, il y a quelques-uns aussi que je me plaisais à regarder jouer. A l’époque, nous avions Arthur Boka. Lui également distillait de très bons ballons à ses coéquipiers en attaque. Il y a Serge Aurier, mais après plusieurs frasques, je suis un peu déçu de lui. Au football, le talent seul ne suffit pas. Il est certes jeune, mais lorsqu’on est au haut niveau, il faut grandir et très vite. Pour moi, c’est tout un ensemble. On peut être très bon joueur et être un bon modèle.

Pensez-vous que sa mise à l’écart du groupe du PSG est aussi la conséquence de tous ses dérapages ?

Je ne pense pas. Tout le monde le sait. Le football aujourd’hui, est très médiatisé et tout ce qui se fait dans et en dehors du terrain est rapidement su de tous.

 

« Gervinho doit être réinvesti dans ce rôle de capitaine-là, parce qu’il l’incarne vraiment. »

 

Si vous devez lui transmettre un conseil de grand frère…

Je pense qu’il n’en a pas vraiment besoin. Après toutes ses frasques, il est capable tout seul de faire le point et de s’assagir. C’est un grand garçon, il sait qu’au haut niveau, lorsqu’on s’amuse, on tombe. Je sais qu’il n’en a pas envie et il va se ranger.

Après toutes ces frasques comme vous l’avez indiqué, comment jugez-vous le fait qu’il soit le nouveau capitaine des Éléphants ?

Sincèrement, je suis étonné de certaines décisions de nos dirigeants. Je pense que le capitaine d’une équipe, il est un peu l’âme de celle-ci. Il doit être exemplaire à tous les niveaux, ce qui n’est pas le cas pour lui. Je pense que c’est une mauvaise décision et Gervinho doit être réinvesti dans ce rôle de capitaine-là, parce qu’il l’incarne vraiment.

Comment avez-vous jugé la prestation de la Côte d’Ivoire à ces 8ème Jeux de la Francophonie ?

Déjà, la cérémonie d’ouverture a été superbement réussie. En tout cas, chapeau ! Concernant la prestation de la Côte d’Ivoire, je pense que nous avons tiré notre épingle du jeu. Il y a eu des bons et des mauvais points. Ce sont des compétitions et c’est comme ça. Je salue tous les athlètes qui ont participé à ces Jeux. Particulièrement, je salue nos athlètes sprinteurs brillamment menés par Ta Lou Marie-Josée.

Comment se porte la carrière de Dj Arsenal ?

Je reviens en solo après quelques années. Je reviens avec mon nouveau maxi single intitulé ‘’C’est déjà bon’’. Il y a aussi un nouveau concept, le ‘’Frikiti’’ qui sort le 27 juillet (Ndlr : au lendemain de la réalisation de l’interview). C’est aussi mon jour anniversaire.

Quel est votre onze de rêve avec le coach ?

C’est une équipe disposée dans un système de 3-3-1-3.

En attaque : Cristiano Ronaldo, Messi, Neymar, Suarez.

Au milieu : Veratti, Dybala, Inesta.

En défense : Daniel Alves, Sergio Ramos, Marcelo et Bouffon dans les buts. Ils seront coachés par Carlo Ancelotti.

 

Abidjan Sports




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *