Volley-ball : La Fédération renforce les capacités des entraîneurs ivoiriens

La Direction technique nationale (DTN) de volley-ball a initié samedi dernier une séance de formation au profit des entraineurs de clubs en Côte d’Ivoire. Cette formation était pilotée par Koné Ibrahim, le sélectionneur national des séniors hommes.

« Comment manager ou diriger un match de volley-ball ? » .Telle était la thématique au cœur de la formation initiée par la DTN  à l’endroit des entraineurs samedi dernier au siège de la Fédération ivoirienne de volley-ball. Une formation assurée par Koné Sié Ibrahim dont les objectifs étaient de donner aux coachs les outils pour  une  participation réussie à une compétition de longue durée ou remporter un match.

Selon l’expert, la gestion d’un match passe par trois étapes indissociables. Il s’agit de la préparation de l’équipe pour le match, la gestion de l’équipe pendant le match et l’analyse du match et l’évaluation. Deux  heures durant, les coachs présents se sont familiarisés avec les préparations de matchs, la gestion des hommes en vue d’un résultat défini, les stratégies à mettre en place et le rôle des coachs dans le résultat final d’une rencontre. « Cette formation s’inscrit dans la volonté de mettre nos coachs  au diapason des nouvelles normes internationales. Cette séance est la bienvenue dans la mesure où  nos équipes connaissent des contreperformances dans certaines compétitions à cause de la mauvaise gestion des matchs. Nous croyons au sortir de cette formation que nos coachs seront mieux armés  pour les importantes joutes qui arrivent », explique Koffi Koffi Bernard dit Manitou, le Directeur technique national.

Un avis partagé par Traoré Samba, premier vice-président de la Fédération : « Je retiens que cette formation arrive à point nommé. Les connaissances issues du bel exposé de notre expert sont pour nous des gages d’un volley-ball ivoirien gagnant. Car espérons que les entraineurs partent de cette formation mieux outillés pour les futures batailles », confie le collaborateur de Koné Sanga, le président de la Fédération ivoirienne de volley-ball.

Un échange sur plusieurs thèmes afférents à la formation ont suivi l’exposé. La collaboration entre les coachs en vue d’un partage d’expérience et de savoirs, le nombre des coachs pour un match, les propositions pour la composition des équipes nationales pour les prochaines compétitions  et la préparation de l’équipe nationale dames pour la Coupe du monde étaient au centre des débats forts instructifs.

 

Lebeni Koffi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *