Judo- Coupe Laurent Basque : Le judo club Boa Yves sur la plus haute marche

Le judo Club Boa Yves  s’est adjugé  la deuxième édition de la Coupe Laurent Basque dimanche dernier au Forum de l’Université Félix Houphouët Boigny.

Le judo club Boa Yves  plane sur la 2è édition de la coupe Laurent Basque. En effet, les  protégés du mythique  judoka Boa Yves ont triomphé sur le fil du Judo Club Académie des Mers (JCAM) en arrivant en tête au tableau des médailles. A l’issue des combats en mini-poussins, poussins, benjamins, minimes et cadets, c’est le judo club Boa Yves qui  récolte le plus grand nombre de métal. Les enfants de l’écurie chère à Wilfried Polneau totaliseront 8 médaille au total dont 6 or et 2 argent. Une  belle prise qui leur permet de s’adjuger  la deuxième édition de la Coupe Laurent Basque. JCAM, grand vainqueur de la coupe Délormas, arrive à la deuxième place  avec 11 médailles dont 5 or ,5 argent et 1 bronze dans son escarcelle. L’une des sensations de cette compétition est sans doute All Jitsu Academy (AJA) qui a réussi l’exploit d’accrocher la troisième place sur huit participants après seulement deux ans d’existence. Les protégés de Charles Kplé repartent avec 5 médailles dont 4 or et 1 bronze.

Basque un modèle de réussite

En instituant cette compétition en l’honneur de l’illustre judoka ivoirien disparu, Isaac Angbo et son équipe poursuivent leur  travail de reconnaissance et de gratitude à toutes ces entités qui ont œuvré au développement du judo en Côte d’Ivoire. « Laurent Basque est un judoka doté de qualités hors norme. Il a été champion de Côte d’Ivoire  cadet et junior. Bénéficiaire d’une bourse judo en 1983 pour la France, il ne pourra pas  disputer les compétitions au haut niveau car victime d’un mal de cœur mais sa passion et son respect du moral de la discipline judo en ont fait un très grand athlète. », confie Isaac Angbo, le président de la Fédération de Judo et disciplines assimilées. Puis d’ajouter «  Parvenue à la tête de la fédération de judo en 1998, Basque permettra à l’équipe féminine de décrocher le titre continental et à Blavo Léa d’être sur le toit de l’Afrique de 98 à 2002 sans oublier Rose Marie Kouaho. Sous son règne, la Côte d’Ivoire a réussi à qualifier trois athlètes pour les Jeux Olympiques de Sydney. Il aura apporté assez de lauriers à notre pays. Basque  était  un président  truffé de qualités humaines. Entraineur national  alors qu’il était président, nous avions toujours été complices. Je m’inspire de son travail ».

Un hommage à ce grand artisan de l’envol du judo ivoirien qui a été salué par sa famille. «C’est un sentiment de fierté qui nous anime. Toute la famille est fière de voir son amour du judo perdurer à travers cette coupe  en son honneur. Fière également de savoir que cette compétition prend de l’ampleur. Aujourd’hui, nous avons enregistré 71 athlètes issus de 8 équipes. C’est fabuleux contrairement à l’édition dernière. Fière aussi de voir tous ces enfants vivre leur passion pour cette discipline. Nous espérons que cette coupe prendra du volume au fil des années », se réjouit Philipe Olivier Basque, fils de Laurent Basque.

 

Le trio final

1er: JBY (6 or, 2 arg)

2è: JCAM (5 or, 5 arg, 1 brze)

3è: AJA (4 or, 1 brze)

 

Lebeni Koffi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *