Football : Aristide Bancé , le bonheur des Etalons

Le sociétaire de l’ASEC d’Abidjan, Aristide Bancé, a été sans conteste le grand bonhomme de la rencontre qui a opposé le Burkina Faso à l’Angola, le samedi 10 juin dernier. L’attaquant à la chevelure peroxydée s’est tout simplement fendu d’un doublé pour permettre aux siens de prendre la tête du Groupe I des éliminatoires de la CAN 2019. 

Avant l’entame de la rencontre qui a vu le Burkina Faso prendre le meilleur sur l’Angola, Aristide Bancé avait déjà annoncé les couleurs. Le buteur de l’ASEC d’Abidjan très motivé à l’idée d’en découdre avec les Palancas negras, a indiqué que le mot de fin de cette opposition était la «victoire et rien d’autre ». Dans un stade du 4 août presque plein, la star des Etalons a montré la voie du succès aux siens. A la 21ème minute, il est à la réception d’un coup franc parfaitement exécuté par Abdoul Razack Traoré pour l’ouverture du score. Dans la minute suivante, les visiteurs vont profiter d’une hésitation de la défense burkinabè pour battre Hervé Kouakou Koffi, également sociétaire de l’ASEC d’Abidjan, et rétablir la parité au score. Une égalisation qui va piquer au vif les Etalons qui vont tenter de reprendre l’avantage au score.

Et c’est encore l’inévitable Aristide Bancé qui va parvenir à remettre le Burkina Faso sur de bons rails en transformant tout en puissance un pénalty avant la pause. De retour des vestiaires, Bertrand Traoré va réaliser le break, en inscrivant le 3ème but d’une frappe bien enroulée à la 78ème minute. Grâce à cette victoire, le Burkina Faso prend les commandes du Groupe I devant la Mauritanie. Rappelons que la Mauritanie a aussi battu le Botswana sur la marque de 1-0.

 

Pema Gaël Bayala, à Ouagadougou




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *