Jeux de la Francophonie 2017 : Un proche du ministre des sports écarte Titi Koné (freestyleur)

Multiple champion de Côte d’Ivoire de Freestyle (football), Abdoul Titi Koné ne sera pas aux Jeux de la Francophonie. Retenu dans la sélection ivoirienne lors des présélections, le nom du prodige a curieusement disparu de la liste finale.

Abdoul Titi Koné ne défendra pas les couleurs de la Côte d’Ivoire aux Jeux de la Francophonie, prévus en juillet à Abidjan. Le multiple champion de Côte d’Ivoire de Freestyle a vu son nom disparaître mystérieusement de l’équipe ivoirienne alors qu’il avait été retenu au cours des présélections pour ce grand événement sportif et culturel. Reconnu mondialement, Abdoul Titi Koné a même été retenu par le ministère en charge des Jeux de la Francophonie pour réaliser gracieusement le spot annonce des Jeux. Un spot qui passe en boucle sur les antennes de la RTI, la télévision nationale ivoirienne. Grand donc fut l’étonnement du champion de jongles quand il apprit sa mise à l’écart en février dernier. « Abdoul a réalisé le spot de la Francophonie gratuitement. Ils ont exploité son image avant de l’écarter ensuite de la liste de nos représentants aux Jeux de la Francophonie. On est d’autant plus surpris qu’Abdoul avait été retenu lors de la phase des présélections », confie amer un ami du triple champion de Côte d’Ivoire.

« On m’a volé mon rêve »

Joint au téléphone, Abdoul Titi Koné a confirmé l’information de sa mise à l’écart. « Effectivement, on m’a écarté de la liste des athlètes qui vont représenter la Côte d’Ivoire alors que j’avais réussi les tests de sélection. On m’avait même dit que je serai le leader des freestyleurs. Au dernier moment, je suis écarté sans raison. On m’a volé mon rêve », glisse-t-il, désappointé. Abdoul Titi Koné est d’autant plus dépité que toutes ses tentatives pour avoir une explication sont restées vaines.

Le directeur de cabinet du ministre Amichia mis en cause

Seul N’Guessan Kouadio Olivier, le responsable jonglerie, a répondu aux coups de fil de l’athlète. « Il ne m’a pas donné d’explications rationnelles et convaincantes. Il m’a seulement dit que la décision de m’écarter est venue d’en haut et qu’il ne pouvait donc rien faire pour moi », regrette Koné. Selon nos informations, c’est Moumouni Sylla, le directeur de cabinet du ministère des Sports et des Loisirs, qui aurait ordonné la mise à l’écart d’Abdoul Titi Koné au profit d’un de ses protégés. D’ailleurs, la star du freestyle ivoirien a tenté de joindre M. Sylla. Mais il s’est heurté à l’arrogance du directeur de cabinet du ministre François Amichia. « Quand je l’ai eu au téléphone, il m’a raccroché au nez dès que je me suis présenté », regrette Abdoul Titi Koné.

Abdoul Kapo




3 thoughts on “Jeux de la Francophonie 2017 : Un proche du ministre des sports écarte Titi Koné (freestyleur)

  1. R CHESTER

    Vous saviez je ne suis pas le championnat ivoirien ni même la chaine RTI à cause de ces fameux dirigeants. Honte à vous depuis les vieux stades et vieilleries d infrastructures que Houphouët a laissé il n y a pas un qui a ajouté son grain de sel merci et continuez dans vos bêtises.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *