Volley-ball-Super Coupe 2017 : Le triomphe des Mimos !

L’ASEC Mimosas s’est adjugé son premier  trophée de la saison devant Descartes (3 sets à 0). Les étudiants de  l’Injs ont pour leur part surpris l’AUC  en triomphant (3 sets à 1), champion en titre et  vainqueur de la coupe nationale la saison dernière.

 

L’ASEC Mimosas, championne en titre, n’a pas forcé son talent devant leurs jeunes adversaires de Descartes, vainqueurs de la coupe nationale la saison écoulée. Konan Prisca et ses coéquipières ont dominé les  trois sets (25-20, 25-08, 25-16). Les poulains de Tall Fatoumata enlèvent leur premier trophée de la saison. Un excellent test  pour préparer les joutes africaines au programme cette année. Surtout que les Jaune et Noir sont championnes d’Afrique de la Zone 3.

L’INJS surprend l’AUC

Le sourire ! C’est bien l’Institut de la Jeunesse et des Sports qui l’arbore au soir de la Supercoupe. En effet, dame  coupe  a choisi les jeunes étudiants. Il eut fallu un quatrième en guise de prolongation pour  voir dame coupe s’abandonner aux bras de son prince charmant. Tombeur  du vieux briscard l’AUC  dont l’hégémonie sur le volley ivoirien est sans partage. Vainqueurs du premier set (25-20), les Bleu et Blanc de l’Injs baisseront pavillon au second set (15-25). Mais l’Abidjan Université Club n’aura pas du mal à garder la main. Du  pain béni pour  les poulains de Bouté Christian qui  enlèvent sur le fil le 3e set (25-24).

Le marquoir est en faveur de l’injs (2 set 1) au terme des trois sets. Toutefois, faute de  deux sets consécutifs, l’on a eu recours  à un autre set sous forme de prolongation. Cette fois, les étudiants alignent un second set (25-19) soit (3 set à 1) et conquissent définitivement le cœur de la capricieuse dame coupe. «Nous sommes heureux. La détermination, la jeunsse,la décontraction des enfants a fait la différence. Cette victoire leur permettra d’aborder cette saison  dans de meilleures dispositions », a indiqué Bouté Christian le coach de l’Injs. Du coté du champion et vainqueur de coupe nationale la saison écoulée, le manque de préparation est pointée du doigt. « Nous n’avons eu qu’une seule séance d’entrainement, faute d’infrastructures. Nous avons manqué nos automatismes », explique Kouassi Hervé Clovis, le président central de l’AUC.

 

Les résultats

INJS 3-1 AUC

Descartes 0-3  Asec

 

Lebeni Koffi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *