Serey Dié (Eléphants ) : « Je ne me suis pas posé de questions »

Élu homme du match, Geoffroy Serey Dié raconte son but et se dit serein pour la suite de la compétition.


Que retenez-vous de cette rencontre face à la RD Congo ?
J’ai un sentiment mitigé. Je me dis qu’on pouvait remporter cette rencontre. Mais on ne doit pas oublier qu’on est aussi passé à côté de a défaite. On a été mené à deux reprises. On a surtout été médiocre en première période. Ce sont des choses qu’il va falloir corriger.

Justement comment expliquez-vous les difficultés de l’équipe en première période ?
On est très mal entré dans la partie. On a été gêné par l’impact physique des Congolais. On n’a pas mis le rythme qu’il fallait. On a perdu beaucoup de duels ; ce qui n’est pas dans nos habitudes. Mais on a eu les ressources pour revenir au score à deux reprises et montré un visage nettement mieux lors de la deuxième mi-temps. On est monté en puissance. Mais, on est déçu, car je me dis qu’on pouvait remporter cette rencontre.

Pensez-vous que la qualification est possible devant le Maroc ?
Bien sûr. Ça ne sera pas un match facile, mais on va le gagner et se qualifier. Le plus important, c’est qu’on a notre destin entre les mains. Cela nous évite les calculs et les surprises désagréables.

Vous allez retrouver Hervé Renard…
(Il coupe) Ah oui. C’est le football. Il n’y aura pas de sentiment sur le terrain, même ça sera un match un peu particulier pour nous.

Racontez-nous votre but.
(Rires) J’ai hérité de la balle dans les vingt-cinq mètres comme je ne voyais pas de partenaires démarqués, je me suis dit qu’il fallait que je tente ma chance. Je ne me suis pas posé beaucoup de questions. C’est ce que j’ai fait. J’ai aussi de la réussite puisque le tir a été détourné par un pied adverse.

Réalisé par Abdoul Kapo à Oyem




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *