les RDV de Bona : Dussuyer a-t-il les coudées franches ?

La liste définitive de Michel Dussuyer des 23 pachydermes qui ont pour mission de défendre notre couronne continentale, acquise de haute lutte a Bata, aura démontré une fois de plus, si besoin en était, l’amateurisme et l’improvisation de notre instance faitière en matière de foot.

Un premier communiqué laconique, sans aucune précision, nous indiquait que c’est le jeune pensionnaire du SCO d’Angers, Nicolas Pépé, qui avait fait les frais des choix de Michel Dussuyer. Ce communiqué a même été relayé par le site officiel du club de l’ouest de la France. L’article du site d’Angers indiquait que Nico Pépé allait reprendre les entrainements avec le reste de ses coéquipiers pour la reprise parce qu’il n’avait pas été retenu pour disputer la CAN. Et quelques heures plus tard, patatras ! Ce n’est plus Nico Pépé, mais le défenseur axial, Ousmane Viera Diarrassouba, qui serait finalement la victime des choix de notre sélectionneur si choyé !

De deux choses, l’une. Soit Michel Dussuyer, notre sélectionneur, n’a pas les coudées franches. Soit il n’a pas le profil de l’emploi. Sinon, comment comprendre qu’en l’espace de quelques heures, on puisse éconduire un attaquant très prometteur, et toute honte bue, le rappeler parce qu’entre temps, on aurait décidé de se séparer d’un défenseur! (Sic!). En lieu et place de la cohérence des choix auxquels on pouvait s’attendre, on est soumis à la ‘’chaos-errance’’…

Sportivement !

 

Bonaventure Kalou




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *