Saga des pros ivoiriens : Sio, Copa et Kodjia au top

Giovanni Sio, Jonathan Kodjia et Copa Barry ont passé un bon week-end. Un week-end qui a été moins favorable à Serge Aurier et Gohi Bi.

Les tops : Sio, Kodjia, Bagayoko et Copa se sont signalés

Raillé en Côte d’Ivoire, Giovanni Sio reste toutefois un joueur qui compte pour le Stade Rennais. Titulaire dans le dispositif de Christian Gourcuff, l’attaquant ivoirien s’est montré à son avantage samedi lors du naufrage des siens contre Bastia (1-2). C’est lui qui a réduit la marque pour Rennes, mais son but n’aura pas suffi. Toujours en France, il faut noter le grand retour de Jean-Daniel Akpa Akpro dans les rangs de Toulouse FC. Après six mois d’absence dû à des blessures, l’international ivoirien est rentré en jeu en début de seconde période contre Nancy. S’il manque encore de rythme, le milieu de terrain s’est montré entreprenant. Et c’est en sa présence que son équipe est revenue au score.

En Ligue 2 anglaise, Jonathan Kodjia a été le héros d’Aston Villa qui est allé s’imposer sur le terrain de QPR (0-1). Après avoir raté un penalty à la 37e mn, l’attaquant ivoirien s’est rattrapé à la 75è mn en trouvant le chemin des filets. En Belgique, Mamadou Bagayoko s’est mis en évidence avec Saint-Trond. Le latéral droit ivoirien a réalisé une grosse prestation lors de la victoire de son club sur Genk (3-1). L’international ivoirien a été passeur décisif sur la dernière réalisation signée Janssens. Redevenu titulaire dans les cages de Lokeren, Copa Barry a une fois encore montré qu’il était en pleine forme. L’ancien international ivoirien a été l’un des grands artisans du succès du Sporting sur la pelouse de Westerlo (3-1). Enfin, en Turquie, Ousmane Viera Diarrassouba s’est montré très solide dans l’arrière garde d’Adanaspor qui a réussi à arracher les trois points de la victoire après s’être fait mener au score.

Les flops : Aurier, Gohi Bi

Titularisé par Unaï Emery pour affronter Guingamp, Serge Aurier, à l’image de l’ensemble de ses coéquipiers parisiens, n’a pas entrevu la lumière. S’il a fait preuve de volonté, le défenseur ivoirien a été moins inspiré et pas décisif. Absent offensivement, il n’a également pas été à la hauteur défensivement. Un match à vite oublier pour Aurier. Laissé sur le banc au coup d’envoi de Ostende-Zulte Waregem (0-0), Cyriac Gohi Bi a fait son apparition à l’heure de jeu. Mais l’influence de l’attaquant d’Ostende a frôlé le néant.

 

Abdoul KAPO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *