LES ADIEUX DE LA F1 À JULES BIANCHI

Dans un état critique depuis son grave accident au volent de sa Marussia lors du Grand Prix de Tokyo (5 octobre 2014), le pilote de la Formule 1, Jules Bianchi a rendu l’âme ce 17 juillet, quelques semaines avant son 26e anniversaire (3 août). Ce mardi le gotha de la Formule 1 dont Alain Prost, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Sebastian Vettel, Romain Grosjean et Felipe Massa, était présent à ses obsèques à Nice.

A la cathédrale Sainte-Réparate où s’est déroulée la cérémonie d’adieu, le prêtre a rappelé que « La mort de Jules est profondément injuste». Il a été «heureux, car il a fait de son rêve une réalité». La course automobile, «c’était sa vie, sa vocation». Il était «un champion doté d’un rare talent, mais aussi un jeune homme à la stature aussi haute que la profondeur de son humilité.» 

A la fin de la cérémonie, le cercueil est sorti de la cathédrale porté par Sebastian Vettel (que Bianchi aurait pu rejoindre à Ferrari l’année prochaine), ainsi que d’autres pilotes, Romain Grosjean ou Felipe Massa.

 

En hommage à Jules Bianchi, fauché alors qu’il lui était promis un bel avenir en F1, la FIA a décidé de retirer du circuit le n°17.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *